05 septembre 2006

Seule, et le bruit des pas qui résonne.

Des mois et des mois qui passent, sans que je puisse écrire une ligne.
Quand tout va bien, il n'y a plus rien.
Plus rien dans la tête à par les petits oiseaux qui chantent.
Or très franchement, qu'y a t-il de plus chiant à écrire, je parle pour moi en tout cas.
Dans la douleur, j'étais très, très prolixe. Il fallait bien que ça sorte quelque part.
Dans mes premiers amours, j'écrivais aussi, il fallait bien que je réalise.
Dans mes déchirements, j'ai écris également, pour en sortir.
Dans mon bonheur, que dalle, pas le temps pas l'envie, rien.
Hier matin, il est parti.
Rien de grave, non, juste parti bosser une semain loin.
Celà se reproduira souvent.
Et dès que je suis seule, dans cet appartement, les mots fusent, le côté "bambi au pays des bisounours" s'en va, un peu.
Alors voilà, ce sera mon journal de la solitude.
Le journal du silence.

Posté par anakiavaa à 19:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Seule, et le bruit des pas qui résonne.

    ecrire c'est une bonne thérapie et ça ne coute rien du tout

    Posté par Flamboyant, 05 septembre 2006 à 20:34 | | Répondre
  • C'est sûr, une bonne façon d'exorciser ses démons aussi

    Posté par Ana, 05 septembre 2006 à 23:15 | | Répondre
Nouveau commentaire